1

Donner son sang et son plasma aujourd’hui pour éviter les pénuries de demain

Le sang:
“Nous avons un besoin perpétuel de sang”, docteure Isabelle Renard, responsable de la Maison du don à Lille.
Deux objectifs: – fidéliser ceux qui ont déjà donné et qui ne reviennent pas
                         – trouver les non-donneurs
Le plasma:
Les donneurs français assurent 35% des besoins, le complément provient des Etats-Unis.
Inconvénients: Le don de plasma peut durer jusqu’à une heure
Avantages: A mesure du prélèvement, les globules rouges sont réintroduits dans le corps, aucun risque d’anémie?
Le rythme des dons
Pour le sang, il faut espacer les dons de huit semaines au moins, une femme peut donner jusqu’à 4 fois dans l’année et un homme six fois.
Pour le plasma, les dons peuvent être réalisés toutes les deux semaines, les hémoglobines sont restituées au donneur.
Source:
– VDN, 16 et 21 août 2023