Les dark stores : des supermarchés un peu trop obscurs ?

Souvent dissimulés, les dark stores sont un nouveau type de supermarchés implantés au cœur des centres-villes avec un message fort : vos courses, livrées chez vous en moins de vingt minutes.

Les principales marques sont Getir, Gorillas, Cajoo… et pleins d’autres.

Ces sociétés s’installent dans des mini-entrepôts interdits au public et les commandes sont préparées pour les livreurs en quelques minutes après réception des commandes sur l’application.

La rapidité de la livraison n’est pas toujours au rendez-vous et les modalités de remboursement en cas de dépassement varient d’un opérateur à l’autre

Il s’agit surtout d’un nouveau mode de consommation qui prévoit de rester en sécurité en ligne, après la crise sanitaire traversée ces deux dernières années.

Nathalie Damery, experte en consommation et en mutations sociologiques à l’Obsoco, parle d’ « économie de la flemme » qui touche les jeunes mais aussi les moins jeunes.

En France, en 20 ans, le chiffre d’affaires du e-commerce a été multiplié par 100, et les petits commerçants alertent sur une possible concurrence déloyale et sur la fin des services de proximité.

Il est donc intéressant de s’interroger sur nos modes de consommation et sur les modèles que nous voulons diffuser aux futures générations à l’heure du changement climatique et d’une crise sociale sans précédent.

Source :

– 60 millions de consommateurs, juin 2022, « dark stores, le côté obscur des supermarchés »

 
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire