Submergée, l’association Galillée a dû renoncer

L’association étudiante Galillée avait ouvert « Tiot Accueil » en septembre pour proposer un hébergement d’urgence aux étudiants sans toit en cette période de rentrée scolaire et de crise sanitaire. 


Constat : Un mois et demi plus tard, ils jettent l’éponge, démunis.


Maxime S., 21 ans, en année de césure après une licence d’anglais, a rejoint l’association Galillée dans le cadre d’un service civique, une fédération qui réunit une douzaine d’associations étudiantes dans un objectif de solidarité. 

Ils sont une quinzaine, investis comme lui, et leur activité principale, depuis le confinement, consiste à distribuer entre 200 et 300 paniers alimentaires et non alimentaires, tous les mardis à la maison des associations, au 27 rue Jean-Bart. 

De nombreuses actions ont vu le jour créant une solidarité auprès des jeunes et des étudiants, souvent oubliés durant les périodes difficiles, pour autant les moyens manquent et l’association ne peut plus assurer son objectif, du moins pas seule.


Source :

La voix du Nord, 29/11/2021, Viriginie Carton, « Submergée, l’association Galillée a dû renoncer à aider les étudiants à se loger »


Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.