Urgence : sauvons le service public de santé !

image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Confédération Nationale du Logement

Alors même que les temps difficiles que nous vivons rappellent l’importance d’un service public de santé fort, le gouvernement s’enfonce toujours plus dans sa logique marchande, au détriment des conditions de travail des soignants ainsi que des conditions d’accueil et de prise en charge des patients. 

Alors que la situation du secteur de la santé était déjà plus qu’alarmante avant le début de la crise sanitaire, elle atteint aujourd’hui un seuil critique, qui ne permet plus au personnel soignant de prendre en charge dignement les malades. Les témoignages d’infirmiers, de médecins, d’aide soignants en ce sens se multiplient et font craindre le pire pour la suite. 

Plus que jamais, nous avons besoin d’un service public de santé à la hauteur des enjeux actuels. Et ce n’est pas le Ségur de la santé organisé l’été dernier, loin de tenir ses promesses, qui aura permis de répondre aux attentes et besoins du milieu hospitalier. Il est grand temps de mettre un terme à cette gestion au rendement que les gouvernements nous imposent et faire – enfin ! – de l’intérêt commun une priorité. 

Réouvertures de services et de lits, formation des soignants, reconnaissance du travail : les revendications du monde de la santé sont tout à fait légitimes ; et c’est pourquoi la Confédération Nationale du Logement les fait également siennes. La CNL appelle donc à rejoindre les rassemblements organisés jeudi 21 janvier, partout en France. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *