Passer à l’éponge réutilisable

image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer

Dans une étude datant de juillet 2017, des scientifiques ont retrouvé des colonies massives de bactéries de différentes espèces dans une éponge vaisselle. Il est ainsi recommandé de changer d’éponge… toutes les semaines !

Si les conseils des scientifiques sont respectés, chaque ménage consommera 52 éponges par an.
En un an, les français consommeraient ainsi environ 1 508 000 éponges.
Nous vous laissons imaginer la consommation d’éponges à l’échelle mondiale.
Cette consommation massive est totalement désastreuse pour l’environnement et notre santé.

Pourquoi ?

Il existe deux types d’éponges industrielles :

– Les éponges synthétiques : faites en mousse de résine plastique, très souvent jaunes et traitées avec divers produits chimiques.
   Le gros souci de ces éponges sont les micro-plastiques qui s’en détachent et ce, dès la première utilisation.
   Ces micro-plastiques se déposeront sur votre vaisselle tout en nuisant à votre santé et pollueront les eaux et les sols.

– Les éponges végétales industrielles : très légèrement mieux que leur cousine synthétique, elles sont fabriquées à base de viscose dérivée de la cellulose, une pâte de bois et de sel.
   Mais elles sont traitées avec de nombreux produits chimiques qui iront également polluer l’environnement. En effet, il ne faut pas négliger l’utilisation de colle visant à sceller le « côté qui gratte » au « côté éponge ».

Qui plus est, ces éponges se vendent dans des emballages plastique, ce qui représente encore plus de déchets.

Depuis, plusieurs années, nous entendons également beaucoup parler des tissus microfibres, cette prétendue méthode révolutionnaire.
Là encore, nous vous mettons en garde, cette utilisation est la fausse bonne idée du siècle : les tissus sont synthétiques, c’est-à-dire fabriqués à base plastique et donc de pétrole.

Les éponges marines naturelles, bien que non-polluantes, ne sont pas recommandées non plus. L’être humain ne sait, en effet, que trop rarement se montrer raisonnable. 
Le risque est donc un pillage des fonds marins visant à s’approprier cette nouvelle ressource.

Mais alors, nous direz-vous, comment faire sa vaisselle ?

La solution : l’éponge réutilisable.

Côté écologie, fini les excès, vous n’aurez besoin que de deux éponges : une pour la vaisselle et une pour la salle de bain.
Ces modèles se conservent entre un et deux ans.
En passant à l’éponge réutilisable vous réduisez donc vos déchets et votre production de micro plastiques. Les éponges réutilisables sont en effet conçues en matières non-polluantes telles que des fibres de coton.
Vous faites également un geste pour votre portefeuille puisqu’une éponge, qu’elle soit synthétique ou végétale industrielle, coûte en moyenne 2 €, soit une dépense de 104 € par an si vous la changez chaque semaine comme les experts le préconisent.
Une éponge réutilisable ne coûte en moyenne que 6 € l’unité, ce qui représente tout de même une différence de 98 €.

Pour la réutiliser, rien de plus simple, vous la passez en machine à laver une fois par semaine à 30° et vous la laissez sécher à l’air libre.

Alors faites comme nous, n’hésitez pas, pour une fois, à jeter l’éponge !

Retrouvez tous les jours un nouvel article !

Le suivant : Le passage aux bouteilles en verre et à l’utilisation de céramiques pour purifier l’eau du robinet.

Une démarche nécessaire pour réduire la consommation et l’utilisation de plastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *