LA PAROLE EST AUX HABITANTS

image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer

RENFORCER LA DÉMOCRATIE LOCATIVE

Pour renforcer l’implication des habitants dans la vie de leur quartier et dans la transformation de leur ville, il faut indéniablement renforcer la démocratie locative et apporter les moyens matériels, financiers et techniques nécessaires.
Chaque habitant doit avoir son mot à dire sur ses conditions de vie et d’habitat. Or, nous constatons que dans les grands projets qui les concernent, les habitants se retrouvent généralement devant le fait accompli.

Par ailleurs, associations et habitants critiquent le choix des mots utilisés pour décrire la participation des habitants. En effet, parler de démocratie de proximité ou de démocratie participative n’a pas le même sens, tout comme parler de concertation ou de participation. Il existe donc des degrés de participation déterminant l’implication des habitants, plus ou moins sollicitée par les pouvoirs publics, dans ces projets d’urbanisme ainsi que leur influence sur les décisions prises. C’est particulièrement le cas pour les projets de renouvellement urbain dans lesquels la co-construction obligatoire n’a pas été réalisée, l’avis des habitants et de leurs représentants n’étant que partiellement pris en compte dons l’application du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *